Projets accélérés

Première cohorte M10

Le 26 novembre 2015, le plan d’accélération Magnitude 10 invitait les regroupements d’entreprises du Québec à déposer leurs idées dans le cadre du premier appel à projets de sa zone d’accélération M10. L’objectif était simple : Identifier les meilleurs projets et offrir un support concret aux regroupements d’entreprises qui souhaitent devenir des courroies de transmission pour l’adoption de pratiques écoresponsables auprès de leurs membres.

Pour y arriver, l’approche Magnitude 10 mise sur un appui stratégique afin de réduire l’impact des trois principaux freins des entreprises envers les enjeux du développement durable :

  • TEMPS
  • FINANCES
  • COMPÉTENCES

commerced

Projet-pilote d’implantation du développement durable dans les commerces de détail

 

Magnitude 10 et le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) s’associent pour la réalisation du projet-pilote « Implantation du développement durable dans les commerces de détail ». Ce projet porteur est l’un des quatre dossiers retenus dans le cadre de l’appel à projets hiver 2016 de l’Accélérateur M10. Réparti sur une période de 20 mois, le support financier M10 de 90 000 $ vise à identifier des actions écoresponsables et durables qui pourront être facilement implantées par les employés des commerces de détail à l’échelle du Québec et d’en mesurer les résultats.

Titre du projet

Projet-pilote d’implantation du développement durable dans les commerces de détail

Porteur de projet

Conseil québécois du commerce de détail (CQCD)

Budget estimé

193 000 $

Financement accordé

90 000 $

Durée

20 mois

Le porteur de projet

Conseil québécois du commerce de détail (CQCD)

Le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), leader incontournable du secteur du commerce de détail, a pour mission de représenter, promouvoir et valoriser ce secteur au Québec et de développer des moyens pour favoriser l’avancement de ses membres. Il regroupe plus de 5 000 établissements commerciaux et représente près de 70 % de l’activité économique liée au commerce de détail au Québec. Il est le porte-parole du secteur du commerce de détail au Québec.

Un secteur majeur

Le secteur du commerce de détail a un impact majeur sur l’économie, les collectivités et l’environnement. Deuxième plus grand employeur privé au Québec, il est un moteur essentiel à la vitalité de l’économie québécoise.

Créateur d’emplois et de richesses dans toutes les régions du Québec, le secteur du commerce de détail :

  • totalise des ventes de plus de 94 G $ par année;
  • regroupe plus de 56 000 établissements commerciaux répartis dans toutes les régions du Québec;
  • génère plus de 450 000 emplois au Québec.

L’intégration concertée du développement durable aux activités des entreprises de ce secteur devient une opportunité d’adaptation qui leur permettra d’affronter les nouvelles réalités de la vente au détail, telles que les objectifs environnementaux fixés par le gouvernement provincial et les municipalités, la croissance de la vente en ligne, ainsi que la nécessité de définir et renforcer le sentiment d’appartenance de la clientèle aux établissements commerciaux.

Identifier & mesurer les résultats d’actions écoresponsables et durables

Le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) veut aider son secteur d’activité à faire face à ces nouveaux enjeux. Ainsi, par la participation de ses membres et le financement du Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation par le Fonds d’action québécois pour le développement durable, le CQCD a lancé un projet qui permettra de mettre en place des actions en développement durable dans 25 établissements de cinq sous-secteurs d’activité du commerce de détail. Des actions concrètes et pérennes seront entreprises en fonction de leurs effets durables sur l’environnement, de leurs impacts positifs sur les communautés locales, ainsi qu’en fonction de leur potentiel de réduction des frais de fonctionnement et d’un plus grand contrôle du risque d’affaire.

Le projet vise à identifier les actions écoresponsables et durables facilement implantables par les employés des commerces de détail et ainsi, à faire profiter de ses acquis et de ses conclusions à l’ensemble des établissements commerciaux répartis à travers le Québec.

Les partenaires

La réussite du projet passera par la collaboration technique et financière du plan d’accélération Magnitude 10, mais surtout par la participation des employés des entreprises partenaires:

  • Le Groupe Jean Coutu

  • Korvette

  • La Vie en Rose

  • DeSerres

  • BMR

Pour réaliser le projet, le CQCD s’est associé aux experts en développement durable et environnement de chez Takt-Etik et Chamard stratégies environnementales.

En savoir +

Françoise Pâquet
Directrice des relations gouvernementales
Conseil québécois du commerce de détail (CQCD)
514-842-6681, poste 208
FPaquet@cqcd.org
Guillaume Plamondon
Conseiller stratégique
Magnitude 10
418-692-5888, poste 227
infos@magnitudedix.com

garageImplantation du programme CLÉ VERTE auprès des ateliers de l’ASMAVERMEQ

En s’associant à l’Association des mandataires en vérification mécanique du Québec inc. (ASMAVERMEQ) pour favoriser le déploiement du programme volontaire de certification en développement durable des ateliers automobiles CLÉ VERTE, Magnitude 10 souhaite encourager le rayonnement de cette certification auprès des 250 membres du réseau de l’ASMAVERMEQ. Dans le cadre du plan d’accélération Magnitude 10, le support financier de 43 000 $ prévoit la création d’outils de communication adaptés et diverses initiatives pour convaincre et accompagner les ateliers automobiles à adhérer au programme de certification en développement durable CLÉ VERTE.

Titre du projet

Implantation du programme Clé Verte auprès des ateliers de l’ASMAVERMEQ

Porteur de projet

Association des mandataires en vérification mécanique du Québec inc. (ASMAVERMEQ)

Budget estimé

98 210 $

Financement accordé

43 400 $

Durée

20 mois

Le porteur de projet

Association des mandataires en vérification mécanique du Québec inc. (ASMAVERMEQ)

L’Association, fondée en 1989, a comme mission principale de regrouper, dans une association à but non lucratif, les mandataires en vérification mécanique, autant les contre-rémunérants (lourd, léger et véhicules gravement accidentés) que ceux qui adhèrent au programme d’entretien préventif (PEP). Depuis sa fondation, l’Association des mandataires en vérification mécanique du Québec a créé des liens de partenariat avec le Ministère des Transports, la Commission des Transports, la Société de l’assurance automobile du Québec, le Ministère de l’Environnement, le Ministère des Ressources naturelles et le Contrôle routier. De plus, elle a développé des liens avec les associations et organismes liés à l’industrie du monde du transport.

Certification environnementale des ateliers de services automobiles

Le programme volontaire de certification environnementale CLÉ VERTE offre à tous les ateliers de services automobiles (autos, camions légers et lourds) une reconnaissance et valorise les mesures environnementales implantées. Cette certification est une occasion de rehausser le niveau de gestion environnementale d’un atelier automobile et d’obtenir une attestation émise par un organisme indépendant. CLÉ VERTE est un outil fiable qui permet à l’automobiliste de choisir un atelier de service automobile respectueux de l’environnement.

Les exigences du programme se fondent sur les meilleures pratiques actuellement disponibles, issues de recommandations d’experts de l’industrie québécoise et de programmes spécifiques aux ateliers automobiles. Un atelier qui est certifié CLÉ VERTE récupère annuellement (en moyenne) un peu plus de 5 mètres cubes de métal, 22 mètres cubes de plastique et 155 mètres cubes de papier et de carton (sans compter toutes les matières dangereuses). En plus d’assurer la récupération de ces matières, le projet proposé permettra également de faire la prévention de la santé et de la sécurité et de favoriser la rétention et la mobilisation du personnel.

Pour trouver un atelier certifié près de chez vous, visitez le www.cleverte.org.

Objectif 50

À la demande de l’industrie automobile, Nature-Action Québec (NAQ) a implanté en 2008 le programme CLÉ VERTE de concert avec les partenaires de la Table de concertation sur l’environnement et les véhicules routiers (TCEVRQ), le FAQDD et RECYC-QUÉBEC. Cette certification a démontré, par le passé, sa capacité à implanter efficacement des pratiques de développement durable dans les ateliers mécaniques du Québec. À ce jour, plus de 700 ateliers, surtout du secteur de la mécanique automobile, sont inscrits ou certifiés au programme CLÉ VERTE. Aujourd’hui, le plan d’accélération Magnitude 10 épaulera l’ASMAVERMEQ afin de convaincre 50 nouveaux membres de son réseau oeuvrant en mécanique lourde, à adhérer au projet. Véritable précurseur en matière environnementale, l’ASMAVERMEQ siège notamment sur la Table de concertation sur l’environnement et les véhicules routiers du Québec (TCEVRQ) et est le joueur de premier plan pour atteindre cet objectif ambitieux.

Partenaire

La certification CLÉ VERTE est gérée par un organisme indépendant, Nature-Action Québec (NAQ), qui a plus de 29 ans d’expérience en gestion de projets environnementaux. Cet organisme à but non lucratif a pour mission de guider les personnes et les organisations dans l’application de meilleures pratiques environnementales. Nature-Action Québec œuvre avec les municipalités, les entreprises, les organismes communautaires et les citoyens à la réalisation de projets collectifs contribuant à améliorer l’environnement, la santé, le bien-être et la qualité de vie de la population québécoise.

En savoir +

Joseph Bavota
Directeur général
ASMAVERMEQ
819-566-2917
jbavota@abacom.com
Nicolas Chaput
Directeur du programme
CLÉ VERTE
Nature-Action Québec
450 536-0422, poste 412
nicolas.chaput@nature-action.qc.ca
Guillaume Plamondon
Conseiller stratégique
Magnitude 10
418-692-5888, poste 227
infos@magnitudedix.com

biosphere

Laboratoire UNESCO de multiplication d’adoption de nouvelles pratiques d’écoresponsabilité au sein des PME régionales

 

Magnitude 10 et la Corporation de la réserve de la biosphère de Charlevoix feront équipe pour la phase de développement du programme de reconnaissance environnementale-volet PME/ICI appelé : Laboratoire UNESCO de multiplication d’adoption de nouvelles pratiques d’écoresponsabilité au sein des PME régionales. L’appui de Magnitude 10 permettra, entre autres, de doubler la mise financière de la communauté et de lancer ce projet laboratoire initié par la Réserve de la biosphère de Charlevoix en 2015.

Titre du projet

Laboratoire UNESCO de multiplication d’adoption de nouvelles pratiques d’écoresponsabilité au sein des PME régionales

Porteur de projet

Corporation de la réserve de la biosphère de Charlevoix

Budget total

180 500 $

Financement accordé

90 000 $

Durée

20 mois

Le porteur de projet

Corporation de la réserve de la biosphère de Charlevoix

À travers le monde, les réserves de la biosphère sont des sites d’apprentissage désignés par les gouvernements nationaux et reconnus par l’UNESCO. Charlevoix est l’une des premières réserves de la biosphère habitée au Canada. Son territoire englobe la MRC de Charlevoix et la MRC de Charlevoix-Est. Le rôle des réserves de la biosphère est composé d’une fonction de conservation environnementale , une fonction de développement économique et humain durable et d’une fonction de soutient à la recherche, l’éducation et le transfert d’apprentissages.

La mission de la Corporation de la réserve de la biosphère de Charlevoix est de sensibiliser à l’environnement de Charlevoix. Sa vision est de devenir un acteur incontournable dans l’accompagnement des entreprises, des organisations et des citoyens pour l’amélioration de l’environnement (humain et physique) du territoire de la Réserve de biosphère de Charlevoix. Depuis 2015, cet accompagnement se concrétise dans le cadre du Programme de reconnaissance environnementale.

La  Corporation compte sur la motivation et la confiance de ses membres administrateurs qui participent financièrement à ce projet. Ce dernier s’adresse et répond aux besoins de 400 PME associées, membres de l’ATR régionale ou de la Chambre de commerce, et œuvrant sur le territoire des deux municipalité régionales de comptés.

Objectif 100 PME

Au cours des 20 prochains mois, la Coop de l’arbre, agent accrédité de la réserve de la biosphère pour le programme de reconnaissance, aura l’objectif ambitieux de faire cheminer 100 PME et entreprises d’économies sociales via le programme.

L’obtention de certifications environnementales telles : Ici on recycle, carbone-paysage et gestion responsable d’événement seront offertes aux PME participantes qui verront par le fait même, leur entreprise être valorisée. Des incitatifs économiques permettront à tous les entrepreneurs intéressés de pouvoir bénéficier de ce projet laboratoire. L’Université Laval, via le laboratoire interdisciplinaire de la Responsabilité sociale des entreprises (LIRSE) sera partenaire de recherche appliquée de ce projet.

L’effet d’entraînement, la saine compétition entre les entreprises, le sentiment d’appartenance et la fierté liés au statut de Réserve de biosphère seront la clé de l’adhésion massive au projet. Le projet mettra de l’avant des éléments stratégiques d’améliorations pour les PME, tant pour leur compétitivité, leur durabilité que pour leur engagement public envers l’environnement.

Participants-collaborateurs financiers

50 % du projet est financé par la communauté chalevoisienne, dont voici les principaux acteurs :

  • La MRC de Charlevoix
  • La MRC de Charlevoix-Est
  • La Caisse Desjardins de Charlevoix
  • La Caisse Desjardins de Charlevoix-Est
  • La SÉPAQ
  • L’ATR de Charlevoix
  • CIHO FM
  • Le Charlevoisien
  • La Chambre de commerce de Charlevoix
  • Mme Caroline Simard, députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré et adjointe parlementaire de la ministre du Tourisme

En savoir +

Antoine Suzor-Fortier
Responsable du programme – volet PME/ICI
Corporation de la Réserve de la biosphère de Charlevoix
418-265-4522
info@biospherecharlevoix.org
Guillaume Plamondon
Conseiller stratégique
Magnitude 10
418-692-5888, poste 227
infos@magnitudedix.com

bandeau_jazz

Modèle d’évaluation des pratiques sociales pour les entreprises/organisations du secteur du tourisme culturel (MEPS)

Magnitude 10 travaillera de concert avec la Société des Attractions Touristiques du Québec (SATQ) pour le déploiement de son projet de Modèle d’évaluation des pratiques sociales (MEPS) pour le tourisme culturel. Cet outil contribuera à valoriser et à améliorer les pratiques et les impacts sociaux des organisations du secteur du tourisme culturel. Le projet viendra appuyer les attractions culturelles dans leur capacité et leur volonté à mettre en place des pratiques sociales susceptibles de générer des effets directs et indirects positifs sur les individus et dans leur communauté.

Parmi les trois volets du développement durable, l’aspect social semble parfois difficile à mesurer et à mettre en valeur dans le milieu entrepreneurial. Grâce à ce partenariat avec la Société des Attractions Touristiques du Québec, les aspects social et économique du développement durable seront conciliés pour répondre à un réel besoin du milieu, soit le développement d’un outil permettant de mieux comprendre et de mettre en valeur les bénéfices des pratiques socialement responsables des attractions culturelles du Québec.

Titre du projet

Modèle d’évaluation des pratiques sociales pour les entreprises/organisations du secteur du tourisme culturel (MEPS)

Porteur de projet

Société des Attractions Touristiques du Québec

Budget estimé

69 500 $

Financement accordé

34 700 $

Durée

20 mois

Le porteur de projet

Société des Attractions Touristiques du Québec

Respectivement fondés en 1975 et 1992, Festivals et Événements Québec et la Société des Attractions Touristiques du Québec sont deux organismes à but non lucratif ayant pour mission de regrouper les festivals, événements et attractions touristiques du Québec, de les promouvoir, de les représenter auprès de diverses instances et de leur offrir des services qui favorisent leur développement. Par le biais d’une gamme de services variés et adaptés, FEQ et la SATQ désirent apporter un soutien aux organisations de leur secteur afin de leur permettre de développer des produits et services de qualité.

Un projet novateur pour valoriser et améliorer les pratiques sociales des attractions culturelles

Dans un contexte où le développement durable et la responsabilité sociale des organisations sont de plus en plus importants, notamment les questions d’engagement envers sa communauté et d’acceptabilité sociale, l’importance pour l’industrie du tourisme culturel de s’engager envers leur communauté et de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des individus devient incontournable. Dans le but d’assurer une gestion responsable, il est essentiel que cette industrie prenne en compte les impacts de leurs décisions et de leurs activités, et, en l’occurrence, qu’elle puisse évaluer ses pratiques. En ce sens, Festivals et Événements Québec propose aux organisations de tourisme culturel une nouvelle façon de s’évaluer, de se démarquer et de se faire reconnaître : le Modèle d’évaluation des pratiques sociales pour les entreprises/organisations du secteur du tourisme culturel (MEPS).

Peu d’outils existent actuellement pour démontrer l’apport social et culturel des organisations. Ce modèle d’évaluation des pratiques sociales viendra donc guider les attractions dans l’amélioration de leurs pratiques. Les résultats donneront des cibles à atteindre et inspireront les organisations à se doter d’objectifs pour leur plan d’action. Elle pourront, par exemple, identifier des opportunités d’affaires, innover dans leurs pratiques et assurer leur pérennité.

Tourisme culturel – les secteurs ciblés

  • Activité amérindienne
  • Activité culturelle
  • Agrotourisme
  • Circuit
  • Musée et centre d’interprétation
  • Site historique, patrimonial et religieux
  • Théâtre et salle de spectacle
  • Visite industrielle

Les partenaires

En collaboration avec de nombreux acteurs des domaines du tourisme culturel et du développement durable, l’équipe de la SATQ développera l’outil au cours des prochains mois en prévision d’un lancement à l’automne 2017. L’expertise acquise lors de la réalisation du Modèle d’évaluation des pratiques sociales pour les festivals et les événements sera mise à profit pour la réalisation de ce nouveau projet.

En savoir +

Sylvie Théberge
Directrice générale adjointe
Société des Attractions Touristiques du Québec
Festivals et Événements Québec
514 252-3037 ou 1 800 361-7688, poste 3478
stheberge@satqfeq.com
Guillaume Plamondon
Conseiller stratégique
Magnitude 10
418-692-5888, poste 227
infos@magnitudedix.com