Lutte au carbone : Trouvez votre Claude Julien!

Lutte au carbone : Trouvez votre Claude Julien!

Si vous pensez que la profession de coach se limite au domaine sportif, détrompez-vous! Barbara Genest peut vous aider à atteindre vos objectifs en matière de lutte aux changements climatiques.

Après la naissance de sa fille, Barbara Genest a dû laisser tomber l’interprétation des milieux marins dans la région de Tadoussac. La nécessité de se déplacer chaque année pour effectuer ses activités de plongée sous-marine était difficilement conciliable avec son nouveau rôle de mère.

La biologiste de formation s’est alors jointe à Québec’ERE, une firme spécialisée en conseils pour les entreprises désirant améliorer leur bilan environnemental. Ses connaissances en gestion des déchets et en réduction des gaz à effet de serre allaient être mises à profit pour les mener vers l’atteinte de leurs objectifs.

Aux aguets

Avec près de 20 ans d’expérience, Mme Genest sait adapter ses méthodes pour s’assurer de bien conseiller les entreprises désireuses d’améliorer leur bilan environnemental.

Garry Lavoie, ex-directeur général de la Coopérative funéraire des Deux Rives, a fait affaire avec Barbara Genest pour rendre ses services funéraires carboneutres. Pour lui, embaucher un coach en environnement est tout simplement « la façon la plus efficace d’obtenir des résultats ».

Situé à Québec, le cégep Limoilou a aussi fait appel à Mme Genest pour l’amélioration de son bilan environnemental, une collaboration fort positive pour les deux parties selon la spécialiste. « On a aidé le cégep Limoilou à réduire ses déchets, on a fait parler de nous et ça a poussé plusieurs entreprises à faire affaire avec nous », explique-t-elle.

Le cégep Limoilou a depuis établi un système de réduction et de revalorisation des déchets comprenant notamment le compostage, l’élimination de certains articles de consommation jetables et la sensibilisation au recyclage.

Dans son travail de tous les jours, Barbara Genest confie que les entreprises avec lesquelles elle travaille la considèrent comme un véritable chien de garde. « Je suis là pour être aux aguets, je suis là pour assurer leur niveau, je suis là pour assurer qu’ils atteignent leurs objectifs », note-t-elle.

Marquer des points

La compagnie Québec’ERE s’est récemment associée avec le Pôle d’économie sociale de la Capitale-Nationale (PRESCN) pour offrir des forfaits d’accompagnement aux entreprises du domaine  qui désirent participer.

Le programme Transition écologique permet à ces dernières d’acheter à bas prix des blocs de temps de conseils en environnement.

Félix Bussière, directeur général du PRESCN, explique que le projet a comme objectif « d’aider les entreprises à se positionner sur le plan environnemental, à marquer des points en ce sens lors d’appel d’offres ».

Moyennant des frais de 150 dollars, les entreprises intéressées ont droit à deux heures d’accompagnement individuel avec Barbara Genest ainsi qu’à deux ateliers de groupe sur la question de la protection de l’environnement.

Le pôle d’économie sociale offre aussi des heures supplémentaires à tarif réduit pour les entreprises inscrites au programme Transition écologique.

RETOUR AUX NOUVELLES