MOBILISATION

Qu’entend-on par mobilisation?

La MOBILISATION, c’est l’action de rassembler et de dynamiser des ressources, dans le but de créer une action commune et d’engendrer un changement de situation.

Image mobiliser


Comment se construit la mobilisation?

 

En définissant un mobile motivateur

Le mobile constitue la RAISON D’AGIR, il doit traduire une préoccupation, une opportunité commune ou un INTÉRÊT PARTAGÉ pour mettre un maximum d’organismes en MOUVEMENT. Le mobile doit donc permettre de créer de la valeur, de façon à donner aux organismes le goût d’unir leurs forces pour AMÉLIORER leur secteur d’activité ou leur territoire. Plus ces organismes se sentiront interpellés par le motif, plus ils auront la volonté de se MOBILISER autour de lui.

En stimulant l’engagement

Mobiliser des organisations, c’est favoriser leur ENGAGEMENT envers un projet, une vision ou des valeurs communes.

Quatre voies à suivre pour favoriser l’engagement envers un projet de mobilisation :

1. Diminuer la résistance au changement

  • En communiquant clairement et de façon continue la vision, les objectifs, les priorités, les plans d’intervention, etc. afin de réduire la part d’inconnu.
  • En augmentant le niveau de connaissance par rapport aux enjeux ciblés et aux solutions proposées.
  • En établissant une dynamique de compatibilité entre la culture du milieu et les objectifs du projet.
  • En étudiant les résistances exprimées et en les incluant dans le projet, pour prendre en compte les réalités de chacun dans la plus grande transparence possible.

2. Développer les capacités

  • En formant de façon à améliorer les connaissances et les compétences nécessaires.
  • En outillant et en donnant accès aux ressources nécessaires.
  • En soutenant les initiatives et en offrant un accompagnement le plus personnalisé possible.
  • En créant un environnement favorable au changement et au partage de connaissances.

3. Impliquer et faire participer

  • En impliquant les acteurs concernés dans le développement d’une compréhension commune de la situation et dans la définition des orientations de changement à suivre, pour une plus grande appropriation.
  • En donnant aux acteurs concernés la capacité d’influencer.
  • En créant des lieux d’échanges et de questionnements.
  • En établissant un climat de confiance favorable à l’intégration des organisations et des partenaires.

4. Accorder de la reconnaissance

  • En donnant une tribune aux leaders modèles et aux démarches porteuses de succès.
  • En reconnaissant les efforts individuels à l’intérieur du projet commun.
  • En offrant un retour régulier sur l’atteinte des objectifs.

Dans l’établissement de votre stratégie de mobilisation, n’oubliez pas que les gens ne se mobilisent que s’ils croient qu’ils contribuent à un changement pouvant leur apporter quelque chose en retour.

 

La mobilisation dans le temps

Choisir le bon moment pour mobiliser

Certaines questions peuvent vous aider à déterminer si le moment est opportun pour mobiliser vos membres :

  • Y a-t-il une place dans mon secteur d’activité ou sur mon territoire pour ce genre de projet?
  • Le contexte économique, politique et technologique est-il favorable à la mise en place d’un tel projet ?
  • Nos membres ont-ils actuellement des soucis qu’ils jugent plus urgents que les enjeux ciblés par le projet?
  • Trouverons-nous les ressources et le soutien nécessaires pour réaliser un tel projet?
  • Le climat qui règne dans notre secteur d’activité ou notre territoire est-il favorable à la mise en place d’un tel projet?
  • Nos membres sont-ils réceptifs et disponibles pour s’investir dans un tel projet?
  • Les leaders de notre secteur d’activité ou de notre territoire sont-ils prêts à soutenir le projet?

 

 Maintenir la mobilisation

Certaines conditions peuvent favoriser le maintien de la mobilisation, dont :

  • La visibilité et la transparence de la démarche mobilisatrice
  • L’accessibilité pour l’intégration et la participation de nouvelles organisations et partenaires
  • L’ouverture aux innovations, aux nouveaux procédés et technologies et aux nouvelles idées
  • La rétroaction permettant un processus d’amélioration continue de la démarche mobilisatrice
  • La reconnaissance des réussites et des leaders
  • Le maintien du financement nécessaire
  • Le maintien de la relation de confiance
  • Etc.

 

Formations :

Formation « Mobiliser ses équipes et jouer un rôle d’influence », issue de la série de conférences en gestion de l’Université Laval, Direction générale de la formation continue

 


Sources :

Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie du caoutchouc du Québec. « Guide de gestion des ressources humaines »
Communagir. « Mobilisation »
Latendresse, J. et St-Pierre, N. « La mobilisation : le moteur de l’action »