COMMENT ACCOMPAGNER?

Tout changement collectif de pratique, que ce soit dans une entreprise, un secteur d’activité ou sur un territoire donné, nécessite un réel accompagnement afin d’éviter les dysfonctionnements générés par ces bouleversements. On parle alors d’accompagnement de changement, aussi appelé pilotage de l’innovation.

L’accompagnement du changement vise à :

  • faciliter l’acceptation des changements induits par la mise en oeuvre de nouvelles pratiques;
  • à anticiper les risques et réduire les facteurs de rejet;
  • à mettre en place des méthodes pour préparer et outiller ses membres à faire face au changement.

 


Rôle du « sponsor » du changement

Le rôle du « sponsor » (parrain) du changement, ici joué par le regroupement d’entreprises, est non seulement de légitimer le changement au sein de son secteur d’activité ou de son territoire, afin de promouvoir son acceptation, mais aussi d’orienter les actions des acteurs concernés pour qu’il en résulte une réelle création de valeur. Pour ce faire, le regroupement d’entreprises doit donc :

  • signifier publiquement à ses membres l’importance du changement;
  • fournir des signes tangibles et réguliers de sa volonté d’atteindre les objectifs de changement;
  • mettre en mouvement certains acteurs clés dans le processus de changement;
  • valoriser les collaborateurs méritants;
  • convaincre individuellement les acteurs stratégiques qui doivent jouer à leur tour un rôle mobilisateur;
  • mettre en place un processus de changement collectif favorable à l’autonomie des acteurs :
    • fixer des objectifs de changement collectif;
    • élaborer un plan d’accompagnement dans lequel seront identifiés les actions à mener, les ressources nécessaires, les relais sur lesquels s’appuyer et la planification prévisionnelle.

 


Types d’accompagnement

Le coaching

Le coaching est un accompagnement personnalisé visant l’obtention de résultats concrets et mesurables. À travers le processus de coaching, les entreprises coachées approfondissent leurs connaissances, améliorent leurs compétences et leur performance.

Il existe différents types de coaching, soit :

  • le coaching individuel qui s’adresse à une entreprise dans une relation un-à-un ;
  • le coaching collectif qui s’adresse à un groupe d’entreprises.

 

Les différentes formes de partage de connaissances

Le partage de connaissances permet de tirer profit de l’expérience d’entreprises ayant des caractéristiques communes et ayant réalisé, ou du moins entamé, une démarche vers le changement souhaité. Cette forme d’accompagnement peut se traduire par :

  • la mise en place de modalités de partage de « bonnes pratiques » ;
  • l’accès à des référents;
  • la création de dyades;
  • la mise en œuvre d’un système de mentorat;
  • la création de sites ou de moments de démonstration;
  • la mise en place d’un système de réponses aux questions pour et par les entreprises;
  • etc.

 

Création de nouveaux outils de gestion

La création de nouveaux outils de gestion permet de faciliter l’adaptation des pratiques d’une entreprise afin qu’elle réponde plus rapidement et efficacement aux enjeux émergeant de son secteur d’activité. Ces outils atténuent donc le décalage entre le contexte externe auquel l’entreprise est confrontée et les éléments de son contexte interne. Ces outils peuvent permettre de :

  • favoriser la réflexion quant à l’intérêt et la finalité de la modification de ses pratiques;
  • mieux planifier et concevoir les activités de gestion dans le temps et l’espace;
  • mieux prévoir et concevoir la réalisation d’une tâche ou l’adaptation d’un procédé;
  • mieux gérer la consommation des ressources;
  • favoriser une meilleure obtention et mesure de résultats.

 


Sources :

Communagir. « Accompagner le changement »
Mitre P., 2003. « Pratiques de la conduite du changement, Comment passer du discours à l’action »
Mongrain A., 2015. « Accompagner un « sponsor » du changement dans l’appropriation de son rôle »
Pillou, J.F., 2015 « Conduite du changement »